"Ca ne tient pas la route"

Par • Mis à jour le 19/12/2017 - 10:02

Face à un pré-bilan d’accidentalité routière 2017 aux Antilles-Guyane contrasté et en forte dégradation sur plusieurs indicateurs, le comité des assureurs des Antilles-Guyane a décidé de se mobiliser dès cette fin d’année pour la prévention routière.

    "Ca ne tient pas la route"

D’où cette nouvelle campagne lancée à l’échelle des 3 DFA. Une initiative qu’il convient de saluer, plus encore à l’approche des fêtes de fin d’année et des week-end de réveillon à très haut risque se profilent sur nos routes. Cette campagne qui a débuté hier va durer un mois. Elle se décline en radio, par voie d’affichage, à l’arrière des bus et sur les réseaux sociaux autour de 3 slogans, visuels et vidéos sous le thème :  ce type de comportements « Ca tient pas la Route ! ».

,

 

Alcool et stupéfiant !

Il s’agit évidemment de sensibiliser les usagers sur les comportements à risque et les premiers causes de mortalité sur nos routes : la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiant, le non port de la ceinture ou du casque et l’utilisation du téléphone au volant. Le comité des assureurs ne souhaite pas sensibiliser par « la peur » mais initier une prise de conscience positive et inciter la population à une conduite plus responsable, en décrédibilisant les comportements dangereux sur la route. Une approche qui se veut plus influente et efficace.

 

,

 

Pour porter le message, l’humoriste et comédien de renom Jean-Yves Rupert a collaboré à cette nouvelle campagne de sécurité routière, en associant sa voix, son image et son talent à cette cause.