Capesterre fait un pas de plus pour aménager son territoire

Par 02/10/2015 - 19:18 • Mis à jour le 02/10/2015 - 19:18

A l’aube de la signature de son Contrat de Développement Durable Territoriale (C2DT), la commune conduite par Marlène Miraculeux-Bourgeois, Capesterre a signé, cette semaine, un protocole d’intervention foncière. Une démarche qui contribuera à aménager la ville.

    Capesterre fait un pas de plus pour aménager son territoire
La commune de Capesterre et l'Etablissement Public Foncier (EPF) ont signé, en fin de semaine, une convention cadre. Une avancée majeure qui participera à l’aménagement de la commune. "(…) Au moment où nous allons signer le CD2T, cette signature tombe à pique", a indiqué Marlène Miraculeux-Bourgeois, jeudi 1er octobre, sur les ondes de RCI Guadeloupe.

Dans le cadre de ce protocole d'intervention foncière, l'EPF aura pour mission de retrouver les propriétaires de maisons abandonnées (situées dans le bourg), de réaliser l’expropriation et de veiller au droit de préemption.

Par la suite, l’établissement se chargera de faire l'acquisition de parcelles de terrain. Elles seront revendues à la commune. Capesterre ne disposant pas d’une importante réserve foncière."Pour l’aménagement de notre commune cela représentait un obstacle", a expliqué la maire de la commune.

Selon Corine Vingataramin, la directrice de l'Etablissement Foncier Public de la Guadeloupe, ce protocole a été établi pour une durée de 5 ans. La commune menée par Marlène Miraculeux Bourgeois bénéficiera, un peu plus tard, d’une deuxième vague d’intervention foncière.