"Comment maîtriser un individu récalcitrant ?", l'inquiétude des syndicats de police

Par 09/06/2020 - 08:45
01/01/2020 - 00:00

Alors que les rassemblements contre le racisme se multiplient un peu partout dans le monde, en France, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a évoqué « une tolérance zéro » au sein des forces de l’ordre. Une mesure qui n'est pas partagée par les syndicats de police en Guadeloupe.

    "Comment maîtriser un individu récalcitrant ?", l'inquiétude des syndicats de police

"Comment maîtriser un individu récalcitrant ? Nous sommes inquiets. Nous souhaitons savoir par quoi ces mesures vont-elles être remplacées ?", explique Patrice Abdallah, secrétaire départemental SGP Police Force Ouvrière. 

"Tolérance zéro" selon le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner

La méthode d’interpellation policière controversée de la "prise par le cou", dite "de l’étranglement" sera abandonnée, a annoncé le ministre. "Par ailleurs, si un policier ou un gendarme doit maintenir quelqu’un au sol lors de son interpellation, il sera désormais interdit de s’appuyer sur sa nuque ou son cou." a ajouté Christophe Castaner. 

Il a également annoncé une réforme "en profondeur des inspections du ministère de l’intérieur", (IGPN, IGGN, IGA) pour plus "d'indépendance"

Interview ci-dessous de Patrice Abdallah : 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.