Confinement : de jeunes recrues pour renforcer la police en Guadeloupe

Par 23/04/2020 - 12:00
01/01/2020 - 00:00

Un renfort humain pour la Guadeloupe. 45 élèves de 3 promotions différentes de gardiens de la paix et la dizaine de cadets de la République de la 15ème promotion du Centre Régional de Formation 971 sont venus renforcer les policiers de la Guadeloupe mobilisés contre la lutte du Covid- 19. Ils devaient sortir des écoles de police au mois d'août, mais face à la situation sanitaire actuelle, ils ont été sollicités pour aider et de ce fait ils auront un avant-goût très concret du métier sur le terrain.

    Confinement : de jeunes recrues pour renforcer la police en Guadeloupe

En effet, les élèves gardiens de la paix, qui n'ont pas encore achevé leur formation, et les cadets de la République, qui ont quant à eux terminé l'intégralité du programme de formation d'adjoint de sécurité ont été projetés sur le terrain pour prêter main forte aux effectifs de police. Leurs objectifs : faire respecter les règles sanitaires du confinement.

Pour toutes ces nouvelles recrues, l'essentiel de leur mission consiste à vérifier les attestations de déplacements. Ils sont aussi amenés à patrouiller aux côtés de leurs collègues titulaires, qui peuvent les aider et les orienter sur la voie publique, et à répondre aux urgences du 17.

Ces policiers stagiaires ont été affectés dans les commissariats des circonscriptions de la police nationale à Pointe-à-Pitre, Capesterre Belle-Eau et Basse-Terre. Leur adaptation rapide sur le terrain a démontré la qualité de leur formation initiale pour figurer parmi les gardiens de la paix.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.