Confinement : les contrôles en mer se multiplient

Par 16/04/2020 - 10:28
01/01/2020 - 00:00

La douane et la justice veillent au grain. La surveillance est assurée aussi bien sur terre qu'en mer. Elles ont décidé, de concert, de multiplier les sorties et de pénaliser les contrevenants. Une dizaine de plaisanciers et de baigneurs viennent de se voir ainsi réprimandés et taxés sur le littoral du Sud Basse-Terre.

    Confinement : les contrôles en mer se multiplient

Il ne peut pas et il ne doit pas y avoir deux poids, deux mesures dans les contraintes exigées aux personnes; qu'elles se trouvent à terre ou en mer. Le Service de la Brigade de Surveillance Nautique de Basse-Terre des Douanes et le Parquet de Basse-Terre ont ainsi décidé d'adopter le même traitement aux plaisanciers et baigneurs qu'aux randonneurs en infraction.

  5 propriétaires de bateaux et 2 baigneurs viennent de se voir sanctionner de la somme de 135 euros chacun pour ne pas avoir respecté les consignes de confinement. Trois de ces plaisanciers ont été contrôlés sur le littoral de Basse-Terre, un quatrième aux Saintes et le cinquième à Malendure.

Les deux baigneurs ont eux été surpris aux Saintes.

La douane et le Parquet ont décidé d'appliquer la fermeté et de multiplier leurs sorties, plusieurs fois par jour, pour dissuader tous ceux qui pensent pouvoir se dispenser de respecter et d'appliquer les mesures de précautions préconisées par les autorités.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.