Covid : l'UGTG appelle la population à faire respecter ses droits

Par 17/09/2020 - 11:21
01/01/2020 - 00:00

Les verbalisations orchestrées par les forces de l'ordre dans le cadre de la lutte contre la propagation de l'épidémie de covid19 en Guadeloupe, ne passent pas pour l'UGTG. Le syndicat appelle les Guadeloupéens à rester très attentifs au respect de leurs droits.

    Covid : l'UGTG appelle la population à faire respecter ses droits

L'UGTG s'insurge après les verbalisations effectuées le 15 septembre dernier par les forces de l'ordre à Sainte-Rose. Ce mardi, les policiers et  les gendarmes ont procédé à contrôles pour vérifier que les mesures sanitaires étaient bien respectées. Une quinzaine de personnes ont ainsi été verbalisées pour non-port du masque.

L’UGTG a réagi par le biais d'un communiqué ce jeudi. Le syndicat se dit très attentif aux mesures visant à la protection de la santé, la sécurité au travail, la défense des libertés fondamentales et constate que « quand c'est l’État qui est en défaut, il ne reçoit pas d'amende, lui ».

Dans ce communiqué, l'UGTG tient à rappeler aux particuliers la possibilité que leur laisse la loi, de contester ces verbalisations devant un tribunal, si les conditions ne sont pas réunies.

Ils s'indignent par ailleurs que le montant de l'amende, qui s'élève à 135 €, soit élevé et représente 10% du SMIC, d'où la nécessité, selon le syndicat, "d'opérer une vérification juridique de ses droits".

L'UGTG invite donc les personnes qui le souhaitent à se rapprocher du syndicat pour obtenir tous les renseignements sur leurs droits. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.