Démographie : la Guadeloupe continue de se dépeupler

Par 30/12/2020 - 10:24
01/01/2020 - 00:00

Selon les derniers chiffres du recensement publié par l'INSEE, près de 14 500 habitants ont quitté l'archipel entre 2013 et 2018.

    Démographie : la Guadeloupe continue de se dépeupler

Selon la dernière étude démographique publiée par l’INSEE, au 1ᵉʳ janvier 2018, 387 629 personnes résidaient en Guadeloupe. La population diminue de 0,7 % par an en moyenne soit 2 700 habitants en moins chaque année. Le départ des jeunes vers la France métropolitaine, le plus souvent pour effectuer des études supérieures ou trouver un emploi, est à l’origine de ce déficit. Il n’est plus contrebalancé par l’excédent naturel qui diminue sous le double effet d’un plus grand nombre de décès (avec l’arrivée à des âges élevés des générations du baby-boom) et du recul des naissances.

Des disparités entre les communes

Parmi les communes les plus touchées par ce déficit : Les Abymes perd 5 000 habitants entre 2013 et 2018. Le constat est le même pour la ville de Basse-Terre (– 2,1 % de résidents par an). La commune d’Anse-Bertrand perd un cinquième de ses habitants entre 2013 et 2018, soit une chute annuelle moyenne de 4,2 %. Seulement 5 communes de Guadeloupe voient leur population augmenter. C’est le cas notamment Baie-Mahault, Petit-Bourg et Lamentin qui bénéficient de la proximité de zones attractives en termes d’emplois comme Jarry, Moudong ou Jabrun. La Guadeloupe et la Martinique sont les deux seules régions de France dont la population diminue.

(Crédit photo : Facebook Ville de Pointe-à-Pitre)