Echanges sur l'insécurité : comment faire ?

Par • Mis à jour le 24/01/2018 - 12:40

Dans le cadre des Assises des Outre-mer, les autorités organisaient ce matin à Sonis aux Abymes un atelier consacré à l’insécurité en Guadeloupe. Des échanges sur les espaces, la particularité des différents quartiers ont été organisés. Parmi les acteurs de cette lutte contre l’insécurité, les forces de l'ordre mais aussi les citoyens, des acteurs de la sécurité civile et des éducateurs sociaux ont tous un rôle à jouer.

    Echanges sur l'insécurité : comment faire ?

Tous les services étaient représentés, des acteurs de la société civile et associatifs également. Objectif : trouver des solutions pour endiguer ce fléau qu’est la délinquance. Jean-Michel Jumez, sous-préfet de Pointe-à-pitre :

Policiers et gendarmes font quotidiennement face à cette montée de délinquance, de plus en plus violente. Mais pas question de baisser les bras ! Le major Alain Jean, chef de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) :

Le but est aussi d’identifier les causes de cette insécurité. Yann Céranton, coordinateur du Comité local de sécurité et prévention à Sainte-Anne :