En pleine épidémie, une beach party à Port-Louis fait polémique

Par 14/09/2020 - 17:01
01/01/2020 - 00:00

Alors que la Guadeloupe fait partie des départements les plus touchés par le rebond de l'épidémie de covid-19 en France, ce week-end, plus d'une centaine de fêtards se sont rassemblés sur une plage à Port-Louis en dépit des mesures sanitaires et des autorisations.

    En pleine épidémie, une beach party à Port-Louis fait polémique
Photo d'illustration

Ce vendredi, après l'allocution du Premier Ministre sur les nouvelles mesures mises en place pour contrer le rebond de l'épidémie du coronavirus en France, le Préfet de Guadeloupe s'est exprimé pour annoncer la déclinaison locale. Alexandre Rochatte a ainsi annoncé des mesures complémentaires spécifiques au territoire. 

Depuis ce week-end et jusqu’au 29 septembre, les établissements recevant du public, comme les gymnases, les piscines et les salles d’exposition, sont fermés, à l’exception des salles de spectacle et des cinémas, sous réserve d’un protocole strict de mesures de distanciation physique.Des restrictions horaires ont également été mises en place : les restaurants doivent fermer à 22 heures du dimanche au mercredi et à minuit du jeudi au samedi. La vente d’alcool est interdite de 20 heures à 6 heures. 

Pourtant en dépit d’une situation sanitaire qui se dégrade en Guadeloupe, avec un taux d'incidence du virus parmi les plus élevés de France, certains sont prêts à tout pour festoyer, quitte à braver les mesures restrictives.

Ce week-end, à Port-Louis, plus d'une centaine de personnes se sont ainsi retrouvées sur la plage pour un rassemblement festif. Les images de l'évènement, organisé sans la moindre autorisation, ont été relayées sur les réseaux sociaux montrant des fêtards qui ont donc fait fi des mesures sanitaires alors que les autorités appellent à la responsabilité de chacun.

Ce lundi, nombreux sont ceux qui s'insurgent contre ce comportement jugé irresponsable, rappelant la crise sanitaire qui touche actuellement la Guadeloupe. 

La semaine dernière, la direction du CHU, au bord de la saturation lançait un appel à la mobilisation du personnel soignant pour venir en renfort à ses équipes. L'épidémie de covid-19 a déjà fait 24 morts dans le département. L'archipel est la région de France qui enregistre le plus fort rebond de l'épidémie depuis quelques semaines avec plus de 200 personnes infectées pour 100 000 habitants. 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.