Ferdy Louisy, le président du parc national de Guadeloupe missionné par Ségolène Royal

Par • Mis à jour le 26/06/2015 - 22:37

Ferdy Louisy, le président du parc national de la Guadeloupe rédigera des propositions sur la biodiversité. Un rapport qu’il devra rendre au ministère de l’écologie, avant le 1er janvier 2016.

    Ferdy Louisy, le président du parc national de Guadeloupe missionné par Ségolène Royal
"Une marque de confiance et un défi exaltant". C’est ainsi que Ferdy Louisy, le président du parc national de la Guadeloupe décrit la mission que lui a confiée la Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal. L’objectif de Ferdy Louisy est de rédiger des propositions sur la biodiversité.

Cette mission fait suite à la volonté de mettre en place des déclinaisons de l’Agence Française pour la biodiversité dans les Outremers."La mission m’a été confiée le 15 juin. Je devrais rendre mes conclusions avant le 1er janvier 2016", a indiqué Ferdy Louisy sur RCI Guadeloupe ce vendredi 26 juin. En septembre, la loi sur le sujet passera devant le Parlement afin que l’Agence Française pour la biodiversité soit mise en place dès 2016.

Cette mission serait définie en 6 points. Il s’agira, entre autres, pour le président du parc national de détailler des aspects législatifs, de rendre compte des missions déjà couvertes sur le plan local.

Selon Ferdy Louisy, il établira un budget sur 5 ans pour la mise en place de différents projets en Guadeloupe. Le président du parc national soumettra au Président de région et à la Ministre de l’écologie et du Développement Durable des modèles de mutualisation.

Il définira également les relations entre l’Agence Française pour la biodiversité et les acteurs guadeloupéens."Visiblement, l’avenir passe par la croissance verte. Tous les milieux aquatiques seront concernés. C’est une chance de pouvoir réunir dans un établissement tous les acteurs du développement durable", a expliqué Ferdy Louisy.