Fermeture administrative pour un restaurant de Goyave

Par 27/07/2018 - 17:00 • Mis à jour le 27/07/2018 - 17:00

La Direction de la Mer a coordonné une opération de contrôle des produits de la mer dans un restaurant de Goyave. Les investigations menées conjointement le 24 juillet ont permis de découvrir à nouveau des langoustes sous-tailles et des poissons dont la traçabilité n'a pu être justifiée.

    Fermeture administrative pour un restaurant de Goyave

La commercialisation des produits de la pêche, exclusivement réservée aux professionnels, doit respecter des obligations de traçabilité, de leur pêche jusqu'à leur consommation. L'Unité Littorale des Affaires Maritimes, la Brigade Nautique de la Gendarmerie Départementale de Pointe à Pitre et les services de la Direction de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Forêt ont participé à cette mission, qui fait suite à un premier contrôle le 24 mai 2018 où des infractions au code rural des pêches maritimes avaient été déjà relevées.

Fermeture administrative pour le contrevenant

L'ensemble des produits proposés à la consommation ainsi qu'un barracuda, espèce, réputée dangereuse à la consommation en raison du risque de contamination à la Ciguatera et donc interdite, a été saisi par la Direction de la Mer. Outre ces infractions au code rural des pêches maritimes, la fermeture administrative en urgence du restaurant a été décidée par la DAAF pour raisons sanitaires.