Fruits et légumes les vols en chiffres

Par • Mis à jour le 08/07/2015 - 16:00

Après des vols commis sur des exploitations agricoles ces deux derniers mois. Quatre groupements de producteurs dénoncent des vols de fruits de plus en plus nombreux. Qu’en est-il des chiffres et des plaintes déposées ?

    Fruits et légumes les vols en chiffres
Pour certains agriculteurs, il n’est pas question de déposer plainte pour deux salades ou trois tomates volées. Alors, ils composent avec cette réalité du quotidien. Mais, quelques fois c’est bien plus grave que cela. Selon Jean-Marie Gobardant, exploitant agricole au Moule et administrateur de Melonniers Caraïbes, des camions entiers de fruits peuvent disparaitre.

En mai dernier, six tonnes de pastèques auraient été dérobées à Petit-Bourg. En 2014, on a pu constater des vols d’une ampleur similaire. Des ananas avaient été subtilisés au Lamentin. Banane, coco, maracuja, ignames, citrons qu’ils soient rares ou pas, disponibles ou non sur les étales, tous les fruits et légumes sont concernés par ces vols.

Depuis le début de l’année, 8 plaintes ont déjà été déposées pour ce type de vols, contre 7 pour toute l’année dernière. Ces faits sont-ils plus nombreux ? Les agriculteurs, à bout, se sont-ils décidés à déposer plainte ? Certains peuvent avoir des soupçons sur l’identité du voleur ou des voleurs. Mais, il est difficile de prouver quoi que se soit…