Guadeloupe : biodiversité un nouvel élan

Par 08/04/2015 - 18:45 • Mis à jour le 08/04/2015 - 18:45

Le Conseil Régionnal de la Guadeloupe a reçu dans la matinée Olivier Laroussinie le Directeur de la préfiguration de l’Agence Française de la biodiversité.Iil a évoqué la démarche de réhabilitation du lamantin, un des projets importants de cette année en matière de biodiversité.

     Guadeloupe : biodiversité un nouvel élan
L'Assemblée nationale a adopté en mars dernier, un amendement à propos de la création de l'Agence française de la biodiversité (AFB) figurant dans le projet de loi sur biodiversité. Dès l'entrée en vigueur de cette loi, le Conseil Régional de la Guadeloupe a annoncé dans un communiqué datant du 7 avril qu'elle s'occupera, d'une part, de la définition des modalités de partage des avantages liés aux ressources génétiques. D'autres part, on comptera désormais cinq représentants titulaires issus des cinq bassins ultramarins. De plus, la possibilité de créer des délégations territoriales de l’Agence sera effective.

Dans ce cadre, Victorin Lurel a reçu ce matin Olivier Laroussinie, Directeur de la préfiguration de l’Agence Française de la biodiversité afin de discuter d'une organisation pertinente pour l'entité guadeloupéenne. Un tour de table qui sera reproduit dans l'ensemble des outremers. Olivier Laroussinie a détaillé sur l'antenne de Radio Caraïbes International, l'un des projets phares de cette année : la réintroduction du lamantin en Guadeloupe. "Évidemment ce n'est qu'un aspect de la biodiversité, mais il est à la clé de voûte. Si l'on réintroduit le Lamentin c'est qu'on a déjà fait beaucoup d'efforts pour que le milieu puisse l'accueillir à nouveau. C'est à la fois symbolique et c'est aussi l'aboutissement des démarches de restauration" a t-il affirmé.

Anaëlle Edom