Iles sans COVID : le déconfinement inquiète aux Saintes et à la Désirade

Par 01/05/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Se déconfiner quand on n’a pas de COVID sur son île. C’est ce que devront faire les habitants des Saintes et de la Désirade si le déconfinement progressif a bien lieu à partir du 11 mai. Cette situation pourrait susciter un certain soulagement de la part de celles et ceux qui doivent respecter les mêmes règles que le reste du pays, alors qu’ils n’ont aucun cas confirmé sur leur territoire. Mais l’inquiétude est plutôt de mise chez certains. Car se déconfiner c’est le risque de voir arriver le virus.

    Iles sans COVID : le déconfinement inquiète aux Saintes et à la Désirade

A terre de Haut aux Saints, Marine Guého, qui gère un bar sur le port, n’est pas vraiment soulagée à l’annonce du déconfinement progressif. Elle craint l’arrivée du COVID sur l’île, et un mauvais timing pour son activité car si son bar pouvait rouvrir en juin, "on sera en pleine saison creuse". Joelle Hildebert, maman d’un petit garçon de 5 ans, a surtout peur du retour de certains "professeurs qui habitent en Guadeloupe" sur l’île, jusque là épargnée par le virus. A Terre-de-Bas, une réunion prévue le 4 mai avec les acteurs scolaires. Là bas, les familles seraient très partagées sur un éventuel retour à l’école des enfants.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.