Inégalités hommes-femmes : la Guadeloupe doit encore faire des efforts

Par • Mis à jour le 08/03/2016 - 16:36

Pour la journée de la femme en ce mardi mars 2016, l'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un rapport sur les inégalités hommes-femmes en Guadeloupe. Certes, en la matière notre département a des efforts à faire. Mais, savez-vous que 25% des Guadeloupéennes sont diplômées de l'enseignement supérieur. C'est 5 points de plus que chez les hommes.

    Inégalités hommes-femmes : la Guadeloupe doit encore faire des efforts
Les inégalités salariales ou l'insertion sur le marché du travail sont des domaines dans lesquels les femmes sont défavorisées par rapport aux hommes. Ce constat est encore plus grand en Guadeloupe.

C'est ce qu'indique une étude publiée par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) à l'occasion de la journée de la femme en ce mardi 8 mars 2016 .

L'écart entre les taux de chômage féminin et masculin est plus marqué dans notre archipel, soit 9 points de différence. De plus, il continue à se creuser alors qu'il diminue sur le territoire national.

Pourtant 25% des Guadeloupéennes des 25 - 54 ans sont titulaires d'un diplôme du supérieur. C'est 5 points de plus que chez les hommes. Ce point est positif pour les femmes de notre île. Mais, il n'est pas le seul.

Les inégalités de salaires entre femmes et hommes sont également plus faibles qu'en France. Elles se sont réduites sur la dernière décennie. L'écart concernant les rémunérations est ainsi passé de -16% à -12%.

Toutefois, les inégalités restent très élevées en ce qui concernent les salaires des cadres des ouvrières guadeloupéennes. Leurs salaires annuelles moyens sont respectivement inférieurs à ceux des hommes.

En outre, les Guadeloupéennes ont dû mal a accédé au marché du travail. Et cela, l'Insee l'explique par la très forte proportion de chef de familles monoparentales.