Inondations : une procédure accélérée pour la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Par 04/05/2022 - 11:07 • Mis à jour le 04/05/2022 - 11:06

À l'issue du conseil des ministres, le porte parole du gouvernement a assuré aux Guadeloupéens la solidarité de l'Etat et le mise en oeuvre d'une procédure accélérée pour la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

    Inondations : une procédure accélérée pour la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Bientôt un arrêté de catastrophe naturelle pour la Guadeloupe suite aux intempéries du week-end dernier. C'est ce qu'a confirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, ce matin à l'issue du conseil des ministres.

L'exécutif, qui a fait part de sa "solidarité avec les guadeloupéens touchés par les fortes inondations", assure être mobilisé "aux côtés des collectivités pour trouver des solutions".

La procédure accéléré pour la reconnaissance de catastrophe naturelle est engagée et la commission doit se réunir le 10 mai prochain.

"D'abord, je veux dire toute ma solidarité et celle du gouvernement avec les Guadeloupéens qui ont été touchés effectivement par ces très fortes inondations", a déclaré Gabriel Attal à la presse.

"Nous sommes évidemment mobilisés aux côtés des collectivités locales pour trouver des solutions. Nous avons notamment engagé une procédure accélérée pour la reconnaissance des catastrophes naturelles. La commission se réunira le 10 mai et les communes peuvent déposer leur dossier d'ici le 5 mai", a-t-il ajouté.

 

Tags