La Guadeloupe en alerte sécheresse

Par • Mis à jour le 29/03/2018 - 14:22

En raison de l’absence de pluies depuis le début du mois de mars, la préfecture a pris un arrêté de restrictions provisoires de certains usages de l’eau, car une baisse importante du niveau des cours d’eau a été constatée. Les stations hydrométriques doivent être surveillées. Le seuil d’alerte a été franchi sur la station de Capesterre-Belle-Eau, par conséquent, des précautions sont à prendre selon les recommandations de la DEAL et de la préfecture.

    La Guadeloupe en alerte sécheresse

Les pluies enregistrées la semaine dernière n’ont pas suffi à rétablir la situation. Ainsi, le seuil d’alerte déclenché vise à garantir un minimum d’eau et cela au plus grand nombre de personnes. Un arrêté de restrictions provisoires de certains usages de l’eau a été signé le 28 mars 2018 pour une durée de 31 jours. Il est disponible sur les sites internet de la préfecture et de la DEAL.

PRÉCAUTIONS

L’arrêté concerne l’ensemble du territoire de la Guadeloupe, soit les usages domestiques et socioprofessionnels. Il est demandé de limiter l’arrosage des potagers et des espaces verts publics ou privés c'est-à-dire pelouse, stades ou golf. L’arrosage des jardins potagers est toutefois autorisé de 20 heures à minuit. Le lavage des véhicules et bateaux ainsi que le remplissage et la mise à niveau des piscines sont interdits. Le nettoyage des façades et murs de clôtures sont interdits sauf pour les entreprises spécialisées.

Notez que les prélèvements en eau pour les usages agricoles et industriels sont restreints sur le sud de la côte au vent, les Saintes, la Grande-Terre et la Désirade. Au regard des prévisions météorologiques des prochains jours, les seuils d’alerte pourraient être étendus à l'ensemble de ces territoires.