La démolition de la cité Chanzy a débuté

Par 09/12/2020 - 18:49
01/01/2020 - 00:00

Ses deux fresques murales étaient parmi les éléments emblématiques de Pointe-à-Pitre, mais la cité Chanzy est sur le point de disparaître. Fermé depuis 2014, cet ensemble devenu très vulnérable fait l'objet d'une démolition depuis ce mercredi.

    La démolition de la cité Chanzy a débuté

C'est bientôt la fin pour le quartier Chanzy, à Bergevin. Ce mercredi, les opérations de démolition ont été lancées sur ces bâtiments hautement vulnérables fermés depuis 2014. Cela s'inscrit dans le cadre de la rénovation urbaine de Pointe-à-Pitre, opérée par la SIG (Société Immobilière de Guadeloupe) et financée par la Ville, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), la Région, le Département, Cap Excellence et l'Europe.

Destruction de la cité Chanzy
Chanzy 3.jpg

Il s'agit de la dernière phase de la RuPap, une rénovation urbaine pointoise qui aura conduit à la destruction de cinq ensembles de logements sociaux. En tout, ce sont 385 logements qui seront détruits à Chanzy, par la société Janky, après des opérations de désamiantage qui ont duré un an. D'ici quelques mois, la Ville de Pointe-à-Pitre va récupérer un espace vierge pour rebâtir un nouveau projet.

Cela fait déjà plusieurs années que la cité était inoccupée, mais cette destruction est un pincement au cœur pour les anciens résidants, invités à cette événement. Écoutez le reportage de RCI.

 

Tags