La population guadeloupéenne à son niveau le plus bas depuis 2004

Par • Mis à jour le 16/01/2018 - 16:29

L’INSEE vient de publier ses derniers chiffres sur la démographie en Guadeloupe. Des données qui ont de quoi interpeller à plusieurs titres. Notre population est passée en dessous des 400.000 habitants.

    La population guadeloupéenne à son niveau le plus bas depuis 2004

Au 1er janvier 2015, 397 990 habitants résident en Guadeloupe soit 5 365 personnes de moins qu’en 2010. La population diminue depuis 2011, en raison notamment des nombreux départs des jeunes Guadeloupéens vers l’Hexagone. Ce déficit migratoire a des conséquences sur la structure de la population et contribue au vieillissement de la population. Les naissances diminuent à cause du recul de la population féminine en âge de procréer. Comme en France hexagonale, trois couples sur quatre optent pour le mariage, alors que la proportion de couples pacsés est nettement inférieure à la moyenne nationale.

Les guadeloupéens demeurent attachés au mariage

En 2015, 1 162 mariages ont été célébrés en Guadeloupe soit 23 mariages de plus qu’en 2014. Le taux de nuptialité est de 3 %, contre 3,6 % en France hexagonale. Le nombre de Pacs est de 242 en 2015, soit 48 de moins qu’en 2014. En 2016, 73 % des couples guadeloupéens cohabitant sont mariés. Le mariage est donc le statut conjugal le plus courant. Cette part atteint 88 % chez les agriculteurs exploitants. Ces données sont comparables avec le niveau national.  Cependant, ce taux diminue quand le nombre d'enfants augmente, phénomène inexistant au niveau national. Face au Pacs, les couples guadeloupéens diffèrent des couples de la France hexagonale. En effet, seuls 2,5 % des couples guadeloupéens sont concernés, en France hexagonale il concerne 7,1 % des couples. Le choix de ce statut conjugal reste encore timide. Le fait de devoir passer au tribunal est peut-être un frein à son développement.  L'union libre concerne plutôt des couples de moins de 30 ans ou ayant au moins un enfant, situation que l'on retrouve au niveau de la France hexagonale. Reste que aucune statistique n’est disponible semble-t-il, à la lecture de ces données chiffrées sur le nombre de mariages célébrés en Guadeloupe, entre personnes du même sexe.

Sources INSEE