La préfète de St-Martin et son équipe en état de choc

Par • Mis à jour le 08/09/2017 - 19:32

A St-Martin, ce ne sont pas seulement les populations qui ont subi un grave traumatisme. RCI révèle que l’équipe préfectorale de l’île du nord, va être renforcée car elle est en état de choc. La préfète-déléguée n’est plus capable de remplir ses fonctions en réalité.

    La préfète de St-Martin et son équipe en état de choc

A St-Martin, ce ne sont pas seulement les populations qui ont subi un grave traumatisme. RCI révèle que l’équipe préfectorale de l’île du nord, va être renforcée car elle est en état de choc. La préfète-déléguée n’est plus capable de remplir ses fonctions en réalité.

Il y a eu d’abord une certaine incompréhension, puis des interrogations, avant que les choses deviennent prégnantes au point que l’administration centrale s’est vue dans l’obligation de prendre des dispositions dans l’urgence pour pallier la défaillance de fait, de la sous-préfète déléguée de St-Martin. 

Impossible à camoufler ?

C’est le président de la collectivité de cette île du nord qui a semble-t-il  rendu la situation impossible à camoufler. Daniel GIBBS a tenté durant plusieurs heures en vain de joindre la représentante de l’Etat à St-Martin et il s’en est inquiété.  Dès lors, il était difficile de dissimuler l’évidence.  Motif de ce silence : la sous-préfète déléguée de cette île du nord s’est trouvée dans l’incapacité  d’assumer ses fonctions. Mais pas seulement elle. Toute son équipe. C’est le retour de flamme de la nuit du cyclone, où  ils ont tous subi un choc traumatique dû au passage de l’ouragan,  qui faut-il le rappeler, a détruit la préfecture de St-Martin. Une situation extrême qui avait obligé l’équipe préfectorale à passer toute la nuit dans une étroite pièce en dur, dans le noir, dans une grande promiscuité. « Elle a vu la mort en face », nous a déclaré une source préfectorale. Ceci explique cela et il a donc fallu prendre des dispositions pour gérer cette incapacité, avec souplesse. 

Toujours en place 

Reste que, Anne Laubiès, il faut le préciser, n’a pas été relevé de ses fonctions. Dans le langage convenu, elle a été renforcée par deux sous-préfets, un de l’administration centrale et un sous-préfet de la Martinique. Par ailleurs d’autres cadres de l’administration sont également arrivés sur l’île, pour garantir le plein exercice de l’autorité de l’Etat sur ce territoire totalement dévasté.

 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.