Le CIPPA conteste les taxes sur l’eau à Sainte-Rose

Par • Mis à jour le 31/07/2015 - 18:47

Le Comité d’Initiative pour un Projet Politique Alternatif (CIPPA) conteste les taxes sur l’eau. Il a décidé d’interpeller le président de région, Victorin Lurel à travers une pétition citoyenne. Une démarche qui a également pour objectif de sensibiliser les Guadeloupéens.

    Le CIPPA conteste les taxes sur l’eau à Sainte-Rose
Le Comité d’Initiative pour un Projet Politique Alternatif (CIPPA) a décidé d’interpeller le président de la région, Victorin Lurel a travers une pétition citoyenne. Le CIPPA souhaite également mobiliser la population de la commune de Sainte-Rose afin de contester les taxes sur l’eau. "Depuis 5 ans, les habitants de Sainte-Rose paient l’octroi de mer plus cher que ce que prévoient les textes", indique Alain Plaisir, président du CIPPA, ce vendredi, sur les ondes de RCI Guadeloupe.

A Sainte-Rose le taux d’octroi de mer serait de 1,5%. Il serait supérieur au taux voté par le Conseil Régional qui est de 1%. D’autres irrégularités auraient été constatées sur les factures d’eau des habitants de la commune.

Selon Alain Plaisir, les élus font clairement le commerce de l’eau. Dans cette, optique une conférence débat sur le sujet est organisée par le CIPPA avec les habitants de Sainte-Rose, ce vendredi, à 18H30 à l’Espace Létang.