Le Cran interpelle l'Etat dans le dossier du Chlordécone

Par • Mis à jour le 02/10/2019 - 08:10

Dans un courrier adressé au Président de la République le Conseil Représentatif des Associations Noires et l'Association "Vivre" dénonce l'attitude de l'Etat qui savait depuis 1991 que l'eau était polluée. Ce sont des révélations faites lors des auditions de la Commission d'enquête parlementaire qui ont motivé ce courrier.

    Le Cran interpelle l'Etat dans le dossier du Chlordécone

"Des révélations troublantes et inacceptables" selon  le CRAN et l'association"Vivre".

Ce mercredi matin, Gislain Védeux le Président du CRAN a indiqué sur l'antenne de RCI Guadeloupe que le temps de la vérité et des réparations était venu dans le dossier du chlordécone.

Une action collective a été lancée sur la plateforme :"chlordécone.mysmartcab.fr".

Elle compte 350 inscrits et le CRAN invite tous ceux qui se sentent concernés à y adhérer. L'objectif est de remettre au Premier Ministre le plus de témoignages possibles lors de la journée mondiale pour l'abolition de l'esclavage le 2 Décembre prochain.Le CRAN déclare également se réserver le droit de poursuivre en justice toutes les personnes physiques ou morales qui ont contribué à la dévastation de nos territoires.

 

.

 

Tags