Le SDIS condamne les vidéos et photos d'accidents

Par 23/12/2016 - 16:43 • Mis à jour le 23/12/2016 - 16:43

Les récents évènements survenus sur nos routes ont plongé des familles dans la douleur. Le weekend dernier, plusieurs décès ont été enregistrés suite à des accidents graves. Un phénomène prend parallèlement de l'ampleur: certains badauds n'hésitent pas à filmer les scènes voir les victimes agonisantes avec leur téléphone portable. Parfois avant même d'avertir les secours. Le Service Départemental d'Incendie et de Secours condamne fermement ces actes à travers une campagne.

    Le SDIS condamne les vidéos et photos d'accidents
Le SDIS se prépare pour ce long weekend festif, avec comme d'habitude un dispositif spécial de 150 sapeurs pompiers dans les casernes de Guadeloupe prêt à se mobiliser à chaque instant. Le Service Départemental d'Incendie et de Secours qui a communiqué cette semaine sur ce nouveau phénomène qui se propage sur notre ile, celui des témoins d'accidents de la route qui filme les victimes et qui partagent ces vidéos sur les réseaux sociaux. Cette semaine, le SDIS Guadeloupe a publié sur sa page facebook une image choc avec cette interrogation : Que sommes nous devenus ? Une publication qui a été partagé plus de 2000 fois.

Le colonel Gilles Bazir, chef du SDIS Guadeloupe nous en dit plus sur cette campagne à Alexandre Giraud: