Le drone, la machine agricole de l'avenir

Par 04/02/2016 - 21:31 • Mis à jour le 04/02/2016 - 21:31

La direction de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt de la Guadeloupe mène, en ce moment, une expérimentation plutôt hors du commun. Elle utilise des drones pour obtenir une vision globale des parcelles cultivées. Elle souhaite repérer, entre autres, des zones de contaminations. Ces engins offrent une visualisation très précises des parcelles de terrain. Une performance jusqu'ici jamais atteinte.

    Le drone, la machine agricole de l'avenir
Les drones au service de l'agriculture, de l'économie et de l'écologie. C'est le constat de l'expérimentation menée sur l'exploitation du lycée agricole (Baie-Mahault).

Là-bas, les drones ont survolé des parcelles de terrain avec une altitude moyenne de huit mètres. Ce qui a permis d'obtenir une bonne vue en perspective d'un champs de canne.

La surface a pu être quadrillée et survolée dans sa globalité. Les zones suspectes ont été zoomées. On a ainsi diagnostiqué l'invasion d'une espèce envahissante. Les zones ont identifiées, repérées et feront l'objet d'un traitement herbicides localisé.

L'utilisation des drones est véritablement une aubaine pour les agriculteurs. Ils permettent d'éviter la mise oeuvre d'un traitement généralisé. Ce qui représente donc des coûts en moins et une réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires pour notre agriculture.

Selon nos informations, l'engin pourrait être mis au service de l'élevage. Un partenariat devraient aussi permettre au Parc national de l'utiliser.