Changer d'île

Le "matété de crabe" : un plat traditionnel, peut-il s'exporter à l'étranger ?

Par Laura Latchan / RCI.FM / 21/04/2019 - 10:09

Aujourd’hui dimanche de Pâques bien-sûr, jour de fêtes un peu partout en Guadeloupe. A la plage, en famille, à la messe mais surtout dans les assiettes, l’esprit du week-end pascal sera bien au rendez-vous avec les différentes préparations culinaires du pays.

La période de Pâques, c’est bien sûr aussi une fête culinaire, « matété », « calalou » ou encore « accras ». Tout est prévu pour séduire vos papilles gustatives. Des plats traditionnels qui connaissent un franc succès auprès des guadeloupéens, généralement agrémentés de nos épices et légumes du terroir (piment, épinards, pourpiers, citron pays, "roucou", giraumon, gingembre, "herbe à fer", "paroka", gros thym…etc)

Et si vous avez encore besoins d’idées pour innover et bien ça tombe bien. Nous étions en ligne dans notre édition de 7h ce dimanche avec Joël Kichenin, expert culinaire en Guadeloupe. Nous l’avons également interrogé sur la question suivante : à l'heure de la mondialisation, est-il possible pour ces plats de s’exporter à l’étranger ? Selon Joël Kichenin, « C’est possible, mais il y a encore beaucoup de travail pour que ces produits et mets traditionnels soient connus ». Il est interrogé par Laura Latchan.

 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !