Le proviseur du lycée de Grand-Bourg porte plainte contre une étudiante

Par • Mis à jour le 17/11/2017 - 07:06

Un différend oppose depuis quelques jours, le proviseur du lycée Hyacinthe Bastaraud à une jeune femme étudiante, inscrite en Post Bac. Visiblement, le problème viendrait d'une place en internat qui lui avait été promise lors de son inscription par le biais du portail "Post Bac", mais ce n'est qu'un mois après son inscription que cette étudiante de confession musulmane s'est présentée au lycée. Et le ton serait vite monté, d'ailleurs le proviseur a déposé une plainte pour outrage.

    Le proviseur du lycée de Grand-Bourg porte plainte contre une étudiante

La plainte pour outrage déposée par le proviseur du lycée Hyacinthe Bastaraud devrait être classée sans suite. L'infraction n'est pas caractérisée selon le parquet de Pointe à Pitre qui parle plutôt d'un problème administratif. Âgée de 22 ans, cette jeune femme originaire de l'Allier, s'est inscrite via la plate-forme post bac au début du mois d'octobre pour accéder aux études supérieures. Elle aurait obtenu une réponse positive pour son inscription dans l’établissement mais également pour l'internat au lycée de Grand-Bourg.

Un mois après son inscription, l'étudiante s'est présentée la semaine dernière et lors de son entretien avec le chef d'établissement elle aurait tenu des propos outrageants à son encontre. De confession musulmane, elle aurait exigé qu'on lui attribue une chambre individuelle au regard de sa foi. Dans l'après-midi, lors d'une nouvelle rencontre elle aurait tempéré ses propos, mais le proviseur a tout de même prévenu sa hiérarchie et fait un signalement après du procureur de la République de Pointe à Pitre.

Tous les services de l'Etat auraient été mis en alerte ces derniers jours, mais le parquet de Pointe à Pitre, compte tenu des éléments en sa possession ne souhaite pas donner plus de relief à cette affaire. De son côté la direction du lycée, se dite prête à accueillir cette jeune femme du moment qu'elle se trouve un autre logement.