Le retour de la guerre des gangs provoque l’inquiétude des gardiens de prison

Par • Mis à jour le 19/02/2018 - 14:49

La guerre des gangs de Pointe à Pitre contre ceux de Sainte-Rose est ravivée, depuis la fusillade mortelle du Mardi Gras à la cité Henri 4 à Pointe-à-Pitre. Fusillade qui avait fait un mort et plusieurs blessés.

    Le retour de la guerre des gangs provoque l’inquiétude des gardiens de prison

L’un des auteurs, âgé d’une vingtaine, blessé également par balles à la tête et au thorax, a été mis en examen et écroué ce week-end. Vu son état de santé, il a été pour l’heure placé en chambre carcérale au CHU de Pointe-à-Pitre-Abymes, avant qu’il ne rejoigne une cellule à Fond Sarail.

Eric PETILAIRE, secrétaire départemental de la CGT Pénitentiaire, s’inquiète déjà, au micro de Richard GARNIER, du jour où il rejoindra le centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Il semble en effet attendu de pied ferme par certains autres détenus.