Le travail illégal contrôlé sur le chantier du nouveau CHU

Par • Mis à jour le 09/03/2020 - 15:30

Il n’y a pas de travail dissimulé, ou d’ouvriers en séjour irrégulier qui travaillent sur le chantier du nouveau CHU. C’est ce qui ressort d’une grande opération de contrôle effectuée sur place ce lundi par les autorités.

    Le travail illégal contrôlé sur le chantier du nouveau CHU

Cette grande opération de contrôle dite CODAF, (comité opérationnel départemental anti-fraude), s’est voulue à la hauteur de « ce projet de construction titanesque » qu’est la construction du nouveau CHU, comme le souligne la Police nationale de la Guadeloupe sur sa page Facebook. Elle a mobilisé une soixantaine d’agents des forces de l’ordre (Police aux Frontières, Compagnie Départementale d'Intervention, Sûreté Départementale, GIR et Gendarmerie nationale). Elle a été menée concomitamment par la DDPAF, l'Urssaf et la Dieccte Il s’agissait de traquer le travail illégal, en bouclant la totalité du chantier durant un peu plus d’une heure afin de contrôler plusieurs dizaines d'ouvriers, tous corps de métiers confondus. « Sur place, la police nationale n'a dressé aucun procès-verbal », indique encore la Police de la Guadeloupe, ajoutant « aucune situation irrégulière n'a été relevée ». (Photo/ Police nationale)

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.