Les coups de griffes de la semaine

Par • Mis à jour le 17/03/2018 - 07:04

Blocages, embouteillages, nids-de-poule, les routes en Guadeloupe nous réservent de nombreuses surprises. Retrouvez notre rendez-vous signé Thierry Fundéré : "Coups de griffes".

    Les coups de griffes de la semaine

Voilà déjà plus de 6 mois qu’un arbre imposant déraciné par l’ouragan Maria est couché au sol à Grand-Camp en face de la SIG et non loin d’un établissement bancaire bien connu.  Un parking de fortune en tuf a pourtant vu le jour depuis peu sur ce même site. Mais l’arbre qui fait sans doute partie du décor a visiblement été oublié, tout comme les cratères des ruelles et parkings alentours. Ville des Abymes ? Cap Excellence ? Qui se décidera à bouger ? Ce n’est pas digne d’un secteur pourtant très fréquenté.

On bouche les trous

On colmate !  Boucher les trous dans la chaussée sur l’axe de la voie expresse de Destrellan à Arnouville, mais aussi dans l’autre sens. C’est ce à quoi s’est employé, entre autre, Route de Guadeloupe, cette semaine, et ce, sur plusieurs kilomètres. Du rafistolage en fait. On ne sait pas combien de temps ça tiendra, mais au moins c’est fait !

Deux-roues et piétons

Beaucoup trop de drames encore sur nos routes durant la semaine écoulée dans le département. Pas moins de 4 accidents graves depuis samedi dernier, impliquant très majoritairement des usagers vulnérables, deux-roues et piétons. Les pronostics vitaux étaient très réservés pour les motards grièvement blessés à Baillif et sur la route de la Riviéra. A cela est venu s’ajouter un terrible accident mortel de deux-roues également, mais à St-Martin.

Sensibilisation

Ces mauvais chiffres de la sécurité routière depuis le début de l’année appellent une mobilisation d’envergure des autorités et des partenaires de la prévention à l’approche des fêtes de Pâques. Un week-end chaque année à très haut risque sur nos route. Face à cette forte accidentalité depuis janvier, au-delà de la répression, la sensibilisation doit sans doute monter d’un cran et les médias ont également leur rôle à jouer dans l’affaire pour faire évoluer les comportements.