Les coups de griffes de la semaine

Par • Mis à jour le 10/03/2018 - 06:30

Blocages, embouteillages, nids-de-poule, les routes en Guadeloupe nous réservent de nombreuses surprises. Retrouvez notre rendez-vous signé Thierry Fundéré : "Coups de griffes".

    Les coups de griffes de la semaine

Des questions autour de l’utilité de l’élargissement de la chaussée sur l’axe de Destrellan dans les deux sens, entre le pont de la Jaille et les radars automatique. Certains automobilistes n’y voient aucune amélioration des conditions de circulation et même un danger car sur la voie de gauche dans le sens PTP/BT, on roule au plus près d’un des piliers du pont de la Jaille. Mais attendons la fin du chantier, car il ne vous a pas échappé que le marquage au sol est provisoire.

Accidentalité

Le triste bilan de l’accidentalité depuis le début de l’année doit nous interpeller.  Déjà 9 mort sur nos routes en à peine deux mois, dont 6 en février. A ce jour, les usagers dits vulnérables, piétons et deux roues,  sont les plus concernés par cette mortalité routière. Véritable fléau dans notre département. On comprend la volonté exprimée par les autorités de sévir.

Nid-de-poule

Le feuilleton du nid-de-poule de la voie principale de Jarry n’est pas tout à fait terminé (voir notre photo). Nous nous réjouissions d’avoir été entendu la semaine dernière.  Mais les agents qui sont intervenus ont dû visiblement manquer de bitume. En y regardant de plus près, le travail n’est pas terminé et il faut craindre que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets.

Au poil !

Notre mention « dans le sens du poil » de cette semaine sera pour notre artiste Jimmy Scheikboudou, dont le talent habille nos ponts, ouvrages d’arts ou simples murets situés en bordures de routes. De belles réalisations ornées depuis peu, à Baie-Mahault, du blason de la ville en métal. La classe. D’autres communes ou collectivités devraient s’en inspirer.