Les élagueurs sont-ils des massacreurs à la tronçonneuse?

Par • Mis à jour le 01/10/2019 - 18:51

A l'heure où l'on parle de réchauffement climatique, nos arbres sont-ils élagués ou massacrés par ceux qui sont censés les entretenir?

    Les élagueurs sont-ils des massacreurs à la tronçonneuse?

Vous avez peut-être pu les voir sur le bord des routes, ces fantômes d'arbres, étêtés, décapités. Cette taille est appelée "taille sévère" et selon l'Office National des Forêts, elle n'aurait rien de bénéfique. Pourtant, nombreux sont les arbres des espaces verts de collectivités qui bénéficient de ce traitement traumatisant ainsi que de mauvais élagages en général. Selon Miguel Narayanan, responsable du service travaux à l'ONF, ce n'est pas de l'élagage, mais du massacre 

Et souvent, ce sont des raisons économiques qui font que l'on choisit des gens non formés pour entretenir les arbres des espaces publics. C'est moins cher à courte vue mais cela peut s'avérer plus cher sur le long terme car les branches repoussent de façon anarchique et cela peut déclencher une autre coupe plus tôt que prévu. Les branches sont alors plus fragiles et plus dangereuses. 

Ecoutez le témoignage d'un élagueur privé, Gerno, rencontré à Dothémar par Stéphanie Sérac, il a accepté de répondre à nos questions. 

Un bon arbre est-il un arbre sévèrement taillé? 

Et si c'était notre faute aussi? Ecoutez un fonctionnaire qui officie aux espaces verts d'une collectivité. Il explique que ce sont les contribuables eux-mêmes qui font cette demande, de ratiboiser, de décapiter, de massacrer les arbres parce que sinon ils considèrent que les agents n'ont pas bien travaillé 

Risques cycloniques et lignes électriques? 

Est-ce pour le risque cyclonique et la mise en sécurité des lignes électriques que ce traitement serait bénéfique ou même demandé? Non, répond l'ONF. Du moins, EDF ne demande pas expressément de couper les arbres. C'est à celui qui opère l'élagage de savoir comment s'y prendre. Miguel Narayanan

Et en ce qui concerne les risques que présenteraient les arbres en cas de cyclone, un témoignage d'un auditeur de Deshaies, Mathieu Cornet, du Jardin des Colibris dont le domaine est entouré de 10 hectares de forêt tropicale, il en ressort plutôt une notion de "protection" par les arbres lors du cyclone Maria. Si tant est que le travail d'élagage et de nettoyage en bonne et due forme soit fait.

Ce thème a fait l'objet de l'émission "Au cœur de la vie, au cœur de l'actu" du 1er octobre 2019 avec Judith Symphorien et Stéphanie Sérac sur RCI de 15h à 16h. 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.