Changer d'île

Les élus doivent prendre leurs responsabilités

Par Olivia Losbar / RCI.FM / 06/11/2017 - 21:27

Les associations de défense des usagers de l’eau sont en colère, ils dénoncent la situation de chaos et le manque de respect de la législation des distributeurs d’eau en Guadeloupe.

Ils ont fait de la défense de la ressource en eau des îles de Guadeloupe et des intérêts matériels et moraux des usagers de l’eau , leur cheval de bataille. Mais depuis quelques semaines, les associations de défense des usagers de l’eau sont en colère.

Doubout pou dlo an nou et Komité dlo nobastè s’insurgent. Ils disent avoir appris dans les colonnes de nos confrères de France Antilles, le vendredi 27 octobre, que l’office de l’eau avait décidé de mettre en place une médiation pour pacifier les relations entre les usagers et les distributeurs d’eau.

Une décision qu’ils disent ne pas comprendre et qui selon eux, va, au-delà des compétences de l’office de l’eau.

Par ailleurs, pour eux, faire appel à un médiateur, risque de rallonger le temps de traitement des demandes alors même que la population attend des réponses urgentes.

Pour Ismar Oguenin, le porte-parole des associations de défense des usagers de l’eau, cette médiation c’est de la poudre jetée aux yeux et il est grand temps que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités.

Pour les associations, la législation en matière d’eau est loin d’être respectée par les distributeurs d’eau en Guadeloupe et il faut que les élus mettent un terme à cette situation chaotique.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.