Les expulsés de Morne-à-l'Eau seraient en leur droit

Par 17/02/2016 - 23:03 • Mis à jour le 17/02/2016 - 23:03

Dans l'affaire des expulsés de Bosrédon, le Collectif de Défense Mobile a annoncé, ce mercredi 17 janvier 2016, avoir en sa possession de nouveaux éléments démontrant que les riverains ont toujours été en règle.

    Les expulsés de Morne-à-l'Eau seraient en leur droit
(AUDIO)

Les expulsés de Bosrédon (Morne-à-l'Eau) seraient en leur droit après l'expertise d'un géomètre, c'est ce qu'a assuré le Collectif de Défense Mobile lors d'un conférence de presse ce mercredi 17 janvier 2016.

Hubert Quiaba, son porte-parole a expliqué en détail cette expertise sur les ondes de RCI Guadeloupe. Mais, il s'est surtout étonné de l'immobilisme des autorités.



Pour rappel, un litige foncier oppose plusieurs familles de Bosrédon. Le 5 février 2016, des maisons appartenant aux riverains ont été démolies.