L'occupation de la Datcha fait toujours polémique

Par • Mis à jour le 05/05/2018 - 10:03

Le collectif « Gwadloup an mouvman » dénonce de la discrimination dans la gestion du littoral en Guadeloupe. Les membres du collectif se sont réunis vendredi pour une conférence de presse à la Datcha au Gosier, lieu de contestation ces derniers jours contre des restaurateurs de la plage.

    L'occupation de la Datcha fait toujours polémique

Le collectif, impliqué dans les émeutes de Grand Baie en juillet 2017, exhorte aujourd’hui les Guadeloupéens à s’approprier le littoral. Rudy Tessier, secrétaire général de Gwadloup an mouvman :

 

C’était aussi l’occasion de faire le point sur les différents dossiers défendus par le collectif. Sur le plan juridique, l’affaire du Karissima Kafé détruit de Didier Lordinot, déboutée par le Conseil d'Etat, sera portée hors de France devant la Cour européenne des Droits de l’Homme. Concernant l’avenir de Grand-Baie, le comité de pilotage a décidé de revoir complètement le projet, comme l’a indiqué le vice président de Gwadloup an mouvman, Didier Lordinot.