Malgré l'appel à la mobilisation de Harry Durimel, la mairie reste bloquée

Par rci 12/04/2021 - 12:48
01/01/2020 - 00:00

Ce lundi matin, la situation reste toujours très tendue à Pointe-à-Pitre et dans plusieurs collectivités de l'archipel.

    Malgré l'appel à la mobilisation de Harry Durimel, la mairie reste bloquée

Plus d'un mois après le début de la mobilisation des agents de la fonction publique affiliés à l'UTC-UGTG, les services municipaux de nombreuses collectivités tournent au ralenti ou sont carrément à l'arrêt.

Dans ce contexte, le maire de Pointe-à-Pitre, Harry Durimel et l'équipe municipale ont pris une initiative plutôt inédite, en invitant l'ensemble des agents non-grévistes et les administrés pointois à se rassembler ce lundi matin dès 7h30, devant l'Hôtel de ville, dans un esprit pacifiste. Pour le maire de Pointe-à-Pitre, les demandes de négociations et de recherches de solutions constamment repoussées par la minorité syndicale sont invivables.

Il a donc décidé de passer à l'action en invitant les agents non-grévistes et les pointois à se mobiliser pour revenir à un fonctionnement normal de tous les services de la mairie de Pointe-à-Pitre et garantir une continuité du service public. Une démarche qui s'est soldée par un échec car malgré des discussions à l'entrée de la mairie, où se situe le piquet de grève des agents grévistes, l'accès à la mairie n'a pas été autorisé.

Hugues Geoffroy, secrétaire général adjoint de l'UTC-UGTG :

Après ces échanges, l'UTC-UGTG s'est exprimé sur la place de la mairie invitant les agents à rejoindre le mouvement de grève en solidarité avec les agents grévistes. Dans la foulée, le maire de Pointe-à-Pitre a lui pris la parole afin de s'adresser cette fois aux agents non-grévistes pour d'une part les identifier mais également, leur indiquer les intentions du conseil municipal.

Harry Durimel, maire de la ville de Pointe-à-Pitre :

Le maire de Pointe-à-Pitre qui n'exclut pas de mobiliser son conseil municipal afin qu'il entame lui aussi un " mouvement de grève ", une démarche là aussi inédite qui pourrait compliquer la tâche des grévistes.