Mobilisation contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

Par 09/10/2020 - 05:30
01/01/2020 - 00:00

La DILCRAH, la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT lance un appel à projets. Cette année encore, ils cherchent des structures portant des actions sur le territoire qui permettent d'enrayer les stéréotypes, discriminations et les violences.

    Mobilisation contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

Professionnels, bénévoles, associations, structures spécialisées ou établissements scolaires, universitaires ou culturels qui oeuvrent contre le racisme, l'antisémitisme, la haine et les discrimination LGBT sont concernés par cet appel à projets. Cette année encore, la DILCRAH, cherche des porteurs de projets.

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT souhaite soutenir ainsi les actions territoriales qui s’inscrivent dans le cadre du plan de mobilisation contre ces discriminations. Si le degré d'ouverture de la société française semble progresser au fil des années.

Racisme, haine et discriminations demeurent en effet bien présents.

Le 18 juin dernier, la Commission nationale consultative de droits de l’homme publiait un rapport démontrant que stéréotypes et actes racistes persistaient bien en France, souvent sous des formes plus subtiles. 59% des personnes sondées considéraient ainsi que " les immigrés venaient en France uniquement pour la protection sociale" et 34% que" les juifs avaient un rapport particulier à l'argent".

Le rapport mettait également en lumière les difficultés rencontrées par les personnes noires, minorité la plus discriminée en matière de logement ou d'accès à l'emploi.

Le parcours est également semé d'embûches quand on est gay, lesbienne, bi ou transgenre en France. En 2019, une étude menée par l'IFOP révélait que 85% des répondants voyaient l’homosexualité telle une manière comme une autre de vivre sa sexualité alors qu’ils étaient seulement 24% en 1975. Toutefois, les violences envers la communauté LGBT sont elles, en augmentation.

Cet appel à projets lancé par la DILCRAH revêt donc une importance particulière dans ce contexte.

Qui peut répondre à cet appel à projet ?

Tous les projets impliquant la connaissance de l’autre, l’engagement citoyen et le bien-vivre ensemble, la lutte contre les préjugés et les stéréotypes, par des actions à destination des jeunes, sur et hors temps scolaire. Il concerne aussi la production de ressources et de contre-discours en ligne ainsi que le développement du signalement des discours de haine sur internet.

Par ailleurs, les personnes portant des projets citoyens liés à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que les actions de communication et l’organisation d’événements contre la haine et les discriminations anti-LGBT sont invitées à y participer.

La lutte peut également passer par la valorisation des lieux d’histoire et de mémoire ; l’accompagnement et la formation des acteurs de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et/ou les discriminations anti-LGBT.

Sont aussi concernés les projets mettant en valeur le développement de mesures de responsabilisation ; l’accompagnement des victimes de racisme, d’antisémitisme et/ou de discriminations anti-LGBT. la participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme en mars 2021 et la participation aux évènements qui se dérouleront autour de de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai et des Marches des Fiertés LGBT.

Les structures se reconnaissant  dans cette liste peuvent donc adresser un dossier de candidature à la DILCRAH. Elles ont jusqu'au 2 novembre pour participer à cet appel à projets.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.