Moral en berne pour les étudiants de l'Université des Antilles

Par 15/01/2021 - 10:07
01/01/2020 - 00:00

À l'Université comme ailleurs, on s'adapte comme on peut aux contraintes sanitaires. Entre cours à distance et révisions à la maison, les résultats sont un peu moins bons, mais les étudiants s'organisent pour valider leur année. Pour ce qui est de l'ambiance, c'est très maussade sur le campus du Pôle Guadeloupe.

    Moral en berne pour les étudiants de l'Université des Antilles

« C'est dur d'avoir 20 ans en 2020 », avait déclaré Emmanuel Macron le 15 octobre dernier. Alors que les restrictions se prolongent en ce début d'année, le constat est bien parti pour s'appliquer aussi en 2021.

Les cours se poursuivent dans les universités, mais en majorité à distance, et même si certaines classes ont repris en présentiel à l'Université des Antilles, l'ambiance n'est pas au rendez-vous. La convivialité est clairement mise de côté avec les contraintes sanitaires et surtout le climat anxiogène. 

Le suivi des cours est aussi plus compliqué avec son lot de problèmes techniques lié aux plateformes défaillantes ou aux connexions fluctuantes, ou encore la complexité d'être assidu en étant au domicile, sans parfois oser interrompre un professeur par écrans interposés. 

Dans les résultats, les élèves reconnaissent d'ailleurs un recul pour ceux rencontrés sur le campus. La menace du décrochage plane également sur des jeunes difficiles à motiver dans un contexte morne. Selon un sondage national réalisé après le premier confinement, 84 % des étudiants estimait avoir décroché avec la fermeture des sites d'enseignement.

Écoutez le reportage de RCI réalisé ce jeudi sur le campus de Fouillole.

 

Tags