"Partager la route c'est possible" selon les motards de Guadeloupe

Par • Mis à jour le 11/11/2019 - 10:54

Après les deux accidents de la voie publique survenus dimanche soir, l'Association des Motards de Capesterre-Belle-Eau souhaite à nouveau interpeller le grand public sur les risques d'accidents. Selon son président, la route peut se partager.

    "Partager la route c'est possible" selon les motards de Guadeloupe

C'est leur 19ème édition et ils sont plus de 500 à participer au rassemblement. "L'Association des Motards Kapestè" organise comme chaque année sa traditionnelle sortie sur les routes de Guadeloupe avec un slogan qui reste inchangé : "0 accident, tous responsables !". 

Les deux roues motorisés s'élancent sur un parcours qui va les mener jusqu'à la plage de Sainte-Claire à Goyave. Le départ a été donné à 08h30 ce lundi matin à Jarry. 

"C'est l'incivilité permanente qui nous empêche de réduire le taux d'accident", Pierre-Guy Rétel, Président de l'association

Compte tenu des derniers accidents survenus sur la route ce dimanche soir impliquant motos et véhicules légers, le Président de l'Association Motards Kapestè, Pierre-Guy Rétel lance à nouveau un appel : "La route, on peut la partager, motos, camions, voitures, piétons...etc. Nous sommes tous responsables. C'est l'incivilité qui empêche de réduire ces accidents. Par exemple lorsqu'on arrive dans un carrefour, le fait qu'il y est la priorité, on fonce, alors qu'on peut attendre seulement 5 secondes et ralentir et passer et réaccélérer s'il le faut..."

 

 

Extrait de l'interview mené ce lundi matin avec Laura Latchan dans le journal de 7h. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.