Changer d'île

Pêche aux lambis, pêche de loisirs : respecte-t-on la réglementation ?

Par Stéphanie Sérac / RCI.FM / 03/10/2019 - 17:44

Depuis le 1er octobre, la pêche aux lambis est ouverte et autorisée jusqu'à 25m de fond jusqu'au 31 décembre et au-delà de 25m de fond jusqu'au 31 janvier 2020. Cette pêche est réservée aux seuls pêcheurs professionnels. En parallèle, depuis le 24 août dernier, une nouvelle réglementation chamboule pas mal de choses pour les pêcheurs de loisirs en instaurant notamment des périodes de pêche pour les crabes et les langoustes, des tailles minimales de pêche à 20cm et non plus 10cm pour la majorité des poissons, ainsi que des espèces interdites à la pêche de plaisance.

Depuis le 1er octobre, la pêche aux lambis est ouverte. Pêche uniquement réservée aux seuls professionnels. En ce début de saison, nous avons tenté de trouver des lambis. Reportage de Stéphanie Sérac 

Selon un pêcheur, maintenant les lambis sont plus rares au dessus de 25m de profondeur et commencent à apparaître à 45 voire 50mètres de profondeur. Signe de leur raréfaction. Pourtant, cette pêche est réglementée depuis 2002, soit 17 ans. Par ailleurs, les lambis pêchés doivent avoir le pavillon formé et le poids en chair doit atteindre 250 grammes minimum. 

Plusieurs témoignages intervenus sur l'antenne de RCI dans l'émission de libre-antenne "Au coeur de la vie, au coeur de l'actu" parlent de vente sous le manteau de lambis, toute l'année et par des plaisanciers, à des tailles bien trop petites. 

La pêche des plaisanciers: une nouvelle règlementation depuis août dernier 

L'arrêté en date du 24 août dernier fait 15 pages qui reprennent toutes les dispositions qui vont désormais encadrer la pêche de loisir ou de plaisance. Par exemple, sur la pêche aux crabes blancs ou crabes de terre, elle était interdite du 16 mai au 30 septembre. Mais écoutez l'avis de cette vendeuse de crabes (activité de vente interdite pour les plaisanciers) qui dit en pêcher toute l'année et ne comprend pas l'esprit de cette nouvelle réglementation 

Il n'y a pas que des périodes de pêche qui ont été déterminées mais des méthodes de pêche et de marquage. Certaines espèces sont désormais interdites aux plaisanciers (mérou géant, perroquet arc-en-ciel, perroquet bleu, cheval de mer…). 

Un nombre limite de poissons pêchés par sortie et par bateau a été imposé. Afin de permettre aux poissons de se reproduire, une nouvelle taille minimale a été décidée. Au lieu de 10 cm, les pêcheurs devront pêcher les poissons à partir de 20cm pour la majorité des poissons. Et même 30 cm pour le cola ou la bourse cabri. Interdiction également pour les pêcheurs plaisanciers d'utiliser des DCP (dispositifs de concentration de poisson). 

Pour l'instant, les contrôles de ces nouvelles dispositions sur la pêche de plaisance ne sont pas encore initiés mais ce devrait être chose faite d'ici ce mois-ci nous dit Arnaud Le Mentec, directeur adjoint de la Mer 

L'arrêté du 24 août est à consulter ici

Textes et interviews signés Stéphanie Sérac 

 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.