Petit-Bourg :"Il y a un risque que l’école de la Lézarde s’effondre"

Par • Mis à jour le 08/10/2015 - 15:24

Face à la vétusté de l’établissement scolaire de la Lézarde, les parents d’élèves ont manifesté leur mécontentement ce jeudi.

    Petit-Bourg :"Il y a un risque que l’école de la Lézarde s’effondre"
Ce jeudi 8 octobre, les parents d’élèves de l’école de la Lézarde située à Petit-Bourg se sont mobilisés, vers 6 heures, devant l’établissement. "Cela fait plusieurs années que les parents sont très inquiets quant à l’état du bâtiment. Il y a eu des études qui ont été faites. Et elles placent l’école comme un bâtiment à risque (…) On sait qu’il y a (une possibilité) qu'elle s’effondre", a indiqué Marie-Alice Niaras, représentante des parents d’élèves affiliée à la FAPEG (Fédération des Associations de Parents d'Elèves de la Guadeloupe), ce jeudi, sur les ondes de RCI Guadeloupe.

En 2011, l’école de la Lézarde aurait fait l’objet d’un diagnostique. Selon Guy Losbar, le maire de la commune cette expertise s’inscrivait dans le cadre d’une étude globale. Elle concernait l’ensemble des écoles de la Guadeloupe. Ce rapport aurait, alors, conclu que trois écoles de Petit-Bourg présentaient des risques. Pour Guy Losbar, dès lors, plusieurs démarches ont été effectuées afin de pallier aux problèmes : "Il y a eu la reconstruction de l’école de Montebello et on a pu faire l’extension de l’école de Daubin".

Mais, concernant l’école de la Lézarde la difficulté serait tout autre. La commune de Petit-Bourg chercherait un terrain pour installer un nouvel établissement."Il y a un vrai problème de foncier et compte tenu du plan de prévention des risques, les critères n’étaient pas suffisants pour permettre l’installation d’une nouvelle école", a-t-il ajouté.

Une expertise complémentaire serait en cours. Les conclusions de cette étude seraient attendues pour janvier 2016. Le but : savoir si une reconstruction est possible sur le même site.