Prélèvement à la source : réalité majeure du 1er janvier 2019

Par • Mis à jour le 10/09/2018 - 17:04

Le prélèvement à la source est une simplification de paiement pour tous les usagers imposables selon les services du Trésor Public de la Guadeloupe. Retour sur la présentation du dispositif cette semaine dans les bureaux des Finances Publiques à Basse-Terre.

    Prélèvement à la source : réalité majeure du 1er janvier 2019

Le dispositif sera effectif à compter du 1er janvier 2019. Une présentation du prélèvement à la source a été exposée lundi dans les bureaux du Trésor Public à la ZAC de Calbassier à Basse-Terre.

25% de la population serait concerné par ce prélèvement à la source.   

Est-on à l’abri d’un bug informatique lors de ces prélèvements et qu’arrive-t-il lorsque le contribuable change de situation c'est-à-dire mariage, décès, divorce ou naissance. Guy Bensaïd, directeur régional des Finances Publiques de la Guadeloupe, l'avis est tranché: "Il n'y aura pas de bug technique, il y en aura quelques uns comme l'a dit le ministre Gérald Darmanin mais tous nos accueils sont à la disposition des contribuables et des foyers guadeloupéens pour venir apporter des rectifications. Mais il n'y aura pas de bug industriel sur le prélèvement à la source. Toutes les simulations de l'année 2018 le garantissent. Toutes les anomalies qui sont apparues en mars dernier ont été corrigées. Concernant les changements de situation, naissance, décès, mariage, divorce ou chômage, c'est le contribuable qui doit faire apparaître cette modification sur sa situation personnelle et évidemment l'impôt s'adapte immédiatement au revenu".

Le prélèvement est effectué par les entreprises. Les salariés verront sur chaque fiche de paie le montant de l'impôt prélevé mois par mois.