Prisons de Guadeloupe : " La honte de la République "

Par 19/09/2018 - 10:12 • Mis à jour le 19/09/2018 - 10:12

Le nouveau secrétaire national de syndicat pénitentiaire, en visite aux Antilles, n’a pas mâché ses mots. Emmanuel Baudin s’est dit indigné par ce qu’il a découvert au sein des établissements carcéraux de l’archipel.

    Prisons de Guadeloupe : " La honte de la République "

« C’est la honte de la république ». Ce sont les mots très forts employés par Emmanuel Baudin pour décrire les deux établissements carcéraux que compte la Guadeloupe, la prison de Basse-Terre et le Centre Pénitentiaire de Baie-Mahault.

Le nouveau secrétaire national du syndicat FO pénitentiaire, en visite aux Antilles, n’a pas mâché ses mots. Emmanuel Baudin s’est dit indigné par ce qu’il a découvert au sein des établissements carcéraux de l’archipel.

Il a constaté le problème de surpopulation carcérale, le manque de moyens du personnel et des conditions de détention propices à la violence entre les détenus.

Une situation déplorable pour laquelle, il faut, pour le secrétaire national, prendre des mesures urgentes.

Emmanuel Baudin poursuit sa visite dans les départements ultramarins.

Il se rendra ce mercredi en Martinique, avant une dernière étape en Guyane.