Changer d'île

Publication du 7ème rapport sur les centres de rétention

Par Ingrid Sénat/Rinsy Xieng / RCI.FM / 27/06/2017 - 14:56

Ce lundi a été présenté le 7ème rapport annuel sur les centres et locaux de rétention administrative de France. En 2016 en Guadeloupe, 284 personnes ont été placées au centre de rétention des Abymes. 67% d’entre elles ont été expulsées. Une procédure parfois illégale dénoncée par la CIMADE, organisme de défense en la matière.

24 centres de rétention sont passés au crible : statistiques précises, témoignages et spécificités locales. L’édition 2016 du rapport offre analyses et chiffres inédits pour décrypter une politique migratoire menée au détriment des droits fondamentaux des personnes étrangères.

Les précisions de Julia Labrosse, accompagnatrice juridique en centre de rétention notamment aux Antilles, est interrogée par Ingrid Sénat:

La rétention outil principal de l’éloignement : les associations demandent un changement de cap

Les six associations intervenant dans les centres de rétention administrative présentent leur septième rapport commun.

En 2016, plus de 50 000 personnes ont été privées de liberté dans les centres et locaux de rétention administrative. Une privation de liberté banalisée, alors que trop souvent l’enfermement est inutile voire abusif et illégal selon la CIMADE.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.