Changer d'île

Sargasses : d'autres bancs arrivent

Par Laura Latchan / RCI.FM / 26/06/2019 - 11:19

Le fléau des algues brunes n’est pas véritablement prêt de s’essouffler. On reparle des sargasses. Les côtes Est, Sud et Ouest de la Guadeloupe sont fortement exposées au risque sargasses ainsi que la Désirade et Marie-Galante. Les détections montrent des nappes très proches des côtes dans le secteur est de la Grande-Terre.

Selon les prévisions de météo France Guadeloupe en collaboration avec les services de la DEAL. De nombreux radeaux sont aussi détectés entre Saint-François et Sainte-Anne. Le secteur sud du Moule est également exposé, ainsi que les côtes de la zone Gros-Cap. Des nappes moins importantes sont détectées le long de la côte ouest de la Basse-Terre. D’autres sargasses sont enregistrées à environ 30 km au sud-est de Saint-François. Cette masse de sargasses est transportée vers l’ouest en direction de l’archipel guadeloupéen. Les côtes est et sud des îles sont exposées au risque d’échouages.

L’île de Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont elles aussi fortement exposées au risque sargasses. Notez enfin, que de nombreuses détections ont été réalisées autour de la Martinique, mais les nappes les plus importantes sont détectées au nord-ouest et au sud-est de l’île.

Mauvaise nouvelle pour les prochains jours 

Mauvaise nouvelle également pour les deux prochains mois, des nappes de sargasses sont en dérive entre la zone nord Brésil et les Antilles.

 Enlèvement des Sargasses au bourg de Capesterre de Marie-Galante.

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.