Changer d'île

Slackline : "la vie sur le fil"

Par Laura Latchan / RCI.FM / 21/04/2019 - 11:09

C’est dimanche, vous irez certainement vous ressourcez en pleine nature, ça tombe bien, on vous emmène à la découverte de la « slackline » et précisément d’un « slackeur ». Nous avons rencontré Carlos Langlade, "slackeur" depuis 7 ans.

Le concept vient des Etats-Unis et est utilisé pour gagner du temps entre les passages encombrés notamment par les voitures. La « slackline » ou « slack » est associé à un sport et pourrait se prêter au funambulisme. Généralement, le « slackeur » utilise une sangle élastique et la positionne entre deux points par exemple des arbres ou des poteaux.

En Guadeloupe, la pratique est également suivie. Carlos Langlade, est un cordiste de formation, (un travailleur qui effectue des travaux en hauteur suspendu par des cordes) mais il est aussi passionné de « slack » depuis 7 ans.

Son crédo, positionner des slacklines un peu partout en Guadeloupe et rencontrer le public. Il privilégie notamment des points hauts situés en pleine nature. Il est interrogé par Laura Latchan.

 

Carlos Langlade, "slackeur" depuis 7 ans. Photo/Perrine
Carlos Langlade, "slackeur" depuis 7 ans. Photo/Perrine

Vous pouvez suivre Carlos sur les réseaux sociaux, Facebook ou Instagram. 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.