Changer d'île

Un cimétière découvert à Carénage

Par Christophe Langlois / RCI.FM / 19/01/2015 - 13:02

Un nouveau cimetière a été mis à jour après les fouilles entreprises en décembre dernier non loin du Mémorial ACTe.

Un nouveau cimetière découvert près du mémorial Act, c’est ce qui ressort des recherches après la découverte d’ossements sur un chantier tout près du musée de l’esclavage, le 23 décembre dernier. On connaissait le cimetière de Darboussier, en haut du morne, il y en a donc un autre en contrebas rue Carénage. 12 os et au un crane entier avaient été remontés parmi des sédiments du chantier avec une pelleteuse C’était précisément sur les travaux de canalisation d’une route départementale, près d’un rond point, tout près du mémorial ACTe. Une découverte fortuite qui a entraîné ce qu’on appelle un suivi de travaux. Ces « fouilles d’urgence » si l’on peut dire, se sont passées mercredi, avec un archéologue. Elles ont abouti à cette découverte des vestiges d’un cimetière datant de 1800 à 1850. Il s'agit d'un cimetière d’époque colonial, qui se trouve sous terre. Grace à l’étude effectuée mercredi dernier, menée sur environ 80 mètres carré, des restes ont été remontés. Ils se trouvaient à environ 2 mètres de profondeur. Des crânes, des fémurs, des mandibules. Au total, 12 individus

Autre découverte...

Un bouton en bois exceptionnellement bien conservé grâce à l’humidité de la zone, a été retrouvé. Reste des questions en suspens : est-ce un cimetière d’esclaves? A-t-il existé longtemps ou non ? Et ce genre de fouilles plus poussées ne se fera que si un permis de construire est un jour déposé sur cette parcelle. Parcelle qui mesure au total 300m2 et recèle peut-être beaucoup d’autres trésors enfouis.

Et après ?

Evidemment se pose la question de l’avenir proche du chantier, tout proche du mémmorial ACTe. Contacté, le conseil général n’a pas été en mesure de nous répondre à ce jour. Mais les différents acteurs du dossier se félicitent que les fouilles se soient faites rapidement et n'aient pas provoqué de retard. Une quinzaine de cimetières au total sont connus archéologiquement dans notre archipel.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.