Un flux de sargasses plus important est attendu sur le littoral

Par • Mis à jour le 12/01/2016 - 17:31

Des algues sargasses en provenance du sud et passant par les mers africaines devraient arriver sur les côtes guadeloupéennes dès mars 2016. Vraisemblablement, ces flux seront même plus importants comparés aux épisodes précédents ou à ceux que l'on connait actuellement.

    Un flux de sargasses plus important est attendu sur le littoral
Depuis le lundi 11 janvier 2016, la situation est préoccupante à Terre de Bas (Les Saintes). Les algues brunes ont envahi le plan d'eau du port départemental de l'Anse des Muriers.

A vrai dire, cette situation ne devrait pas s’arranger. Annoncée par Météo France depuis dimanche, la houle de secteur nord drainera dans son sillage des algues sargasses venues de l’océan atlantique (nord) ce mardi 12 janvier.

En outre, au courant de l’année 2016, des algues brunes, cette fois, en provenance du sud et transitant par les mers africaines atteindront nos côtes.

Pour Jacques Molinié, maître de conférences à l’Université des Antilles (UA), la Guadeloupe n’est pas encore impactée par ces flux originaires du sud.

Néanmoins, ces algues brunes seront semble-t-il visibles sur le littoral de l’île à partir du mois de mars."Une fois que les flux vont s’aligner à l’est, on recevra un lot de sargasses bien plus important (…)", a-t-il assuré sur les ondes de RCI Guadeloupe.