Un mariage posthume célébré à Basse-Terre

Par 17/01/2017 - 01:17 • Mis à jour le 17/01/2017 - 01:17

Un mariage posthume a été célébré, à la mairie de Basse-Terre, samedi 14 janvier 2017. Le défunt est décédé en septembre 2014, la veille de son mariage.

    Un mariage posthume célébré à Basse-Terre
C'est en compagnie de sa famille que Berthésia Biabiany s'est rendue à la mairie de Basse-Terre pour épouser à titre posthume Elin Lacroix, mareyeur et ancien conseiller municipal de la ville. Un événement rarissime célébré par la maire de Basse-Terre, Marie-Luce Penchard elle-même.

Berthésia Biabiany et Elin Lacroix vivaient ensemble depuis 45 ans. Elin est décédé le 25 septembre 2014, la veille de leur mariage. Samedi, l'épouse était très émue.

"C'est la joie au cœur. Il est toujours là. Il sera toujours là. On a vécu beaucoup de choses", s'est-elle remémorée.

Selon Marie-Luce Penchard, avec le mariage posthume, le législateur place les valeurs humaines au centre de la société. Cet acte permet de ressouder une famille. Il devient de ce fait facteur de cohésion sociale.

Si le mariage posthume garde un caractère exceptionnel, la détermination de Berthésia Biabiany a été bien plus forte que les obstacles législatifs qu'elle a pu rencontrer.

Il y avait "une volonté de la mariée de faire en sorte que la société reconnaissance les liens très forts qui l'unissaient à son compagnon et de respecter la parole et la promesse d'aller au bout de cette histoire d'amour ", a confié Marie-Luce Penchard.

Anaëlle Edom avec Pierre Emmanuel
@anaellee_rci