Un rapport sur le système alimentaire Guadeloupéen

Par 15/12/2020 - 11:37
01/01/2020 - 00:00

« Analyse du système alimentaire Guadeloupéen ». C’est le titre d’une étude pilotée par l’ADEME, l’agence de l’environnement et la préfecture. Comme son nom l’indique, l’étude met en avant, l’histoire de l’alimentation en Guadeloupe. Une histoire construite autour de la colonisation, l’esclavage et les flux migratoires mais aussi autour des produits d’importation au point d’en devenir peu à peu dépendante. On apprend aussi que la vulnérabilité du territoire face aux changements climatiques ne fait qu’accélérer les répercussions de cette consommation.

    Un rapport sur le système alimentaire Guadeloupéen

L’étude est née du projet DIAG’Alim, projet national mené par la DEAL, la DAAF, le Conseil Départemental, l’université des Antilles. Une analyse portée sur la production agricole, la transformation de ces produits agricoles, la distribution, et la consommation.

Un système alimentaire qui dispose de certaines forces et de certaines faiblesses selon Jérôme Roch, Directeur régional de l'ADEME : "On importe quand même beaucoup, ce qui n'est pas très satisfaisant. [...] Il y a quelques difficultés pour les agriculteurs qui ont du mal à accéder au foncier. On observe aussi une structuration difficile pour les filières." 

La compréhension de ces enjeux et de l'adaptation des décisions politiques au territoire est donc cruciale. Il serait ainsi pertinent de prendre en compte ces constats pour l'élaboration d'une politique alimentaire en Guadeloupe et contribuer à l'établissement d'un système alimentaire territorialisé.

Reportage ci-dessous : 

Tags