Un syndicat unique de l’Eau en Guadeloupe bientôt une réalité ?

Par • Mis à jour le 06/01/2016 - 13:57

Le conseil régional, le conseil départemental et les communautés d’agglomération se sont rencontrés, mardi, au siège du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe. Ils ont affiché un objectif. Celui de travailler ensemble pour mettre en place un syndicat unique de l’eau.

    Un syndicat unique de l’Eau en Guadeloupe bientôt une réalité ?
Le conseil régional, la collectivité départementale et les communautés d’agglomération se sont réunis, le mardi 5 janvier 2016, au siège du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG).

Toutefois, il manquait à l’appel la Communauté d’Agglomération du Sud Basse-Terre (CASBT), présidée par Lucette Michaux-Chevry. Cette dernière s’est, d’ailleurs, toujours opposée à l’idée d’un syndicat unique.

La volonté affichée mardi a été sans équivoque. Pour les collectivités et les communautés présentes, il s’agit de travailler ensemble pour une meilleure distribution de l’eau potable en Guadeloupe.

Un comité de pilotage a donc été mis en place. Une première réunion est prévue ce mercredi 6 janvier. Mais, Laurent Bernier, le président du SIAEAG reste tout de même lucide. Actuellement, le réseau de distribution en eau potable est plus que vétuste. Il faudra également mettre en œuvre d’importants travaux, a-t-il précisé sur les ondes de RCI Guadeloupe ce mercredi.

Les collectivités et les communautés d’agglomération sont désormais en attente de l’arrêté du préfet de région. Il permettra de mettre en oeuvre le syndicat unique "Eaux de Guadeloupe".

La date du 14 janvier sera ainsi déterminante. De son côté, le conseil régional a d’ores et déjà intégré la structure. Ary Chalus, le nouveau président de la collectivité espère que la Communauté d’Agglomération du Sud Basse-Terre finira par faire partie de ce nouveau syndicat.